Archives de catégorie : Sorties

Carriere du lac

Lors d’une ballade, l’équipe Ocra a redécouvert une magnifique carrière souterraine partiellement inondée.

L’exploitation de la carrière a été développée par la Société des Ciments Lyonnais dans une petite vallée ; elle a pris fin en 1960. Les matériaux étaient évacués par une ligne de tramway construite à cet effet.

Cette carrière a été exploitée par la méthode des chambres et piliers sans comblement ultérieur.

Voici le résultat en image:

Dora Photography: Carriere au lac &emdash;  Dora Photography: Carriere au lac &emdash;   Dora Photography: Carriere au lac &emdash;  Dora Photography: Carriere au lac &emdash; 5P5A5968-Modifier Dora Photography: Carriere au lac &emdash;  Dora Photography: Carriere au lac &emdash;

Une partie abrite des cultures de pleurotes et de champignons chinois.
Dora Photography: Carriere au lac &emdash; IMG_3710

Malheureusement, lors de notre 1er visite,  le niveau d’eau ne nous a pas permis de visiter l’ensemble de l’exploitation.

Mais il en faut plus pour arrêter l’OCRA-Lyon !

Nous y sommes retournés avec un bateau 🙂
Dora Photography: Carriere au lac &emdash; IMG_3663Dora Photography: Carriere au lac &emdash; IMG_3702

Visite d’un lac souterrain

Ce dimanche, après une petite virée dans l’Ain, Alain, STef, Cyrille et Seb, accompagnés d’Elise et d’Apolline, se sont retrouvés devant une ancienne carrière dont nous garderons discrète la localisation exacte, pour préserver la beauté du site.
L’entrée, déjà importante, débouche dans un immense vestibule de 10-15m sous plafond, dans lequel débouchent 4 couloirs d’exploitation. L’état général est d’une propreté exemplaire, vierge de tout graffiti ou autre détritus. L’excavation n’est cependant pas stable, de grandes plaques se découpent sur le ciel et d’impressionnants éboulis de fontis nécessitent un peu de sport pour accéder au reste de la carrière.
Et notamment, après avoir descendu un éboulis…en bruit de fond, la musique d’une cascade dont les échos rebondissent dans les couloirs ; pour le visuel, le calme d’un lac souterrain qui s’étend dans une caverne 30 à 40m de large, dont le ciel initialement à 15-20m s’incline progressivement selon le banc de taille pour s’enfoncer lentement sous les eaux, en face, à plus de 50m distance ; à gauche, 2 larges couloirs, tout aussi haut, contournent ce qui semble être un pilier tourné de très grande dimension, le pied baignant dans le lac qui se prolonge là-bas, au-delà d’un détour le cachant à nos regards… Séance photo cette fois-ci, mais une autre expédition sera programmée – avec du matériel d’exploration adapté !